• Lorraine Grunen-well

La fenêtre dans les nuages



La fenêtre dans les nuages me donne l’envie de rêver

Elle est dans le ciel bleu, les murs qui la soutiennent sont effacés.

Elle est ouverture sur ce qui est caché,

De l’intime maisonnée de la voie lactée.


Elle est le possible fantasme de nous relier à d’autres mondes oubliés

Ceux de notre enfance volés, par notre mental boursouflé de rationalité.

Mais ce n’est que du vent…oser le grand pet d’hilarité non formaté

Dégonfler les Egos, enfin s’amuser.


Répondre à nos besoins de paix et d’harmonie,

De jeux sans enjeux, sans envieux, et sans jalousies…

Donner et recevoir aussi, pour tout le monde c’est permis

Tout le bon que nous sommes, nous le ferons aussi


Parfois peu les pieds sur terre, y revenir de cette manière

Avec l’envie de la vie qui sourit, riches de ce qu’on a compris

Le pardon du pas si bon, arrêter la victimisation

À nouveau être nourri de ce qu’on a choisi


Avoir le courage de mettre son cœur à l’ouvrage

Côtoyer les tempêtes et les orages sans rage

Nous serons à la fenêtre, observateurs et rêveurs.

Aurons-nous besoin de rideaux ou de ferveur ?

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Rejoindre mes abonnés

oeuvres de l'esprit et histoires de vies par Lorraine Grunen-Well