• Lorraine Grunen-well

Merci en héritage

Nous nous réunissons en ce mercredi 8 janvier 2020, afin de rendre hommage à mon père, Monsieur Jean Desjardins. Son chemin s’est arrêté doucement à 73 ans, avant l’aube, pour ne pas déranger.

Seul, sans ma mère depuis dix ans, il ne recherchait pas la compagnie, mais profitait des bons moments qui se présentaient, avec chacun, des activités faites avec cœur. Il n’avait pas besoin de parler beaucoup : la vraie présence et la joie expriment déjà, bien souvent l’essentiel.

Il a proposé la beauté chaque jour, enjolivé les points de vue de chacun, avec sagesse et humilité, de ce que la nature peut offrir dans sa cité.

Il aimait les fleurs, les couleurs, il aimait la vie qu’il cultivait si bien.

Son héritage sera certainement un peu tout cela : apprendre de ce qui est donné chaque jour avec amour, avec pudeur, et voir la beauté en toute chose.

Merci à chacun d’être ici. Nous pouvons donc lui dire au revoir, puisque son empreinte est toujours en vie. Nous verrons bien ce que nous en ferons, si le terrain est fertile ou non. Merci pour ce qui a été dur parfois, pour ce qui nous a fait apprendre autrement les choses…Merci pour ce qu’il y a eu de bon, de beau, de vrai… Merci mon cher papa d’avoir été là.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Rejoindre mes abonnés

oeuvres de l'esprit et histoires de vies par Lorraine Grunen-Well